Le Vieux Clocher

Le vieux clocher


 

Comme l’atteste une pierre gravée sur sa façade, le vieux clocher date de 1740. C’est le dernier vestige d’un édifice plus ancien.

Il appartenait à une église dont, selon la tradition orale, la première partie aurait été construite au 13ème ou 14ème siècle. A cette époque, ce lieu servait uniquement comme chapelle desservie par des religieux. Une autre église existait au lieu dit actuel « Le Villeu ». Cette chapelle ne comportait ni transept ni clocher. Ce n’était qu’une nef comme nombre de chapelles datant de cette époque en Bretagne.

Au cours du 18ème siècle, il est décidé de rénover et d’agrandir cet édifice alors en mauvais état et devenu trop petit pour accueillir une population grandissante. On y adjoint des transepts et le clocher. Ce sont les Seigneurs d’alors qui financent cette construction.

Malheureusement, au début du 20ème siècle, la vieille église n’ayant jamais été restaurée se trouve en très mauvais état, les pavés au sol de la nef étant devenus tellement irréguliers que le risque de trébucher à chaque pas est patent. De plus, les touristes venus des grandes villes sont de plus en plus nombreux et aiment le confort.

Une nouvelle église est construite grâce à des fonds légués à la Municipalité par une généreuse paroissienne. Elle est achevée en 1902.

Le clocher en est conservé. Chaque pièce de l’édifice, des pierres du sol au bois de la charpente, en passant par le statuaire est vendu. Seules restent deux pierres sculptées que l’on peut aujourd’hui voir en façade du Vieux Clocher : la pierre tombale d’un moine, d’époque gothique, et les armes de Gabrielle Glé, marquise de la Vallière et belle sœur de la célèbre favorite de Louis XIV, qui possédait des terres sur Lancieux.