Les espèces florales rares

Les espèces florales rares


 

Sur les deux espaces naturels protégés par le Conservatoire du Littoral que compte la presqu’île de Lancieux, on peut découvrir de nombreuses espèces végétales dont certaines sont très rares, notamment pour les orchidées.
 

Sur les polders :
Au niveau de la vasière, on distingue deux zones : la slikke (vases salées recouvertes à chaque marée) est caractérisée par la présence d’une espèce pionnière, la spartine d’Angleterre, qui résiste bien au sel et qui tend à progresser du fait des apports de sédiments d’origine marine. Sur la Schorre (zone de prés salés qui n’est recouverte qu’en période de forte marée), on trouve des plantes telles que le jonc maritime, l’obione, et une plante plus rare en Bretagne : la puccinelli fasciculée. 
Plus en arrière, la dune et les pelouses dunaires abritent quelques espèces remarquables telles que le chardon bleu et la parentucelle à larges feuilles, qui sont deux espèces protégées en Bretagne. 
Toujours sur ces mêmes lieux, on trouve également de nombreuses orchidées protégées, soit au niveau national : orchis punaise, orchis odorant… , soit uniquement en Bretagne.

 

Sur le Tertre Corlieu :
La flore du Tertre Corlieu possède également de nombreuses espèces végétales protégées au niveau national et régional. 14 espèces d’orchidées y ont été recensées. Le Tertre Corlieu est l’un des rares endroits de l’ouest de la France où l’on peut rencontrer l’Orchis de Traunsteiner. L’Ophrys abeille, quant à elle se rencontre sur la pointe rocheuse. 
Pour protéger toutes ces espèces rares, il est très important de bien respecter les sentiers et de ne pas s’aventurer en dehors. Le piétinement des zones protégées met en péril leur équilibre très fragile.